Le Père Lucien Côte fondateur de l’association

Lucien Côte, né à Lyon en 1905, consacra toute sa vie à la cause des aveugles, lui-même perdant la vue progressivement dans sa jeunesse.

Alors jeune abbé, il entreprit en 1930 la création d’un centre de vacances pour jeunes atteints de cécité dans la volonté de leur faire vivre des semaines de vacances heureuses et formatrices. Ce sera la Colonie Nationale des Jeunes Aveugles de Ronno, qui deviendra plus tard Grillons et Cigales, dénominations qui étaient attribuées aux jeunes vacanciers.

À l’époque, ce projet était considéré comme novateur en France. Les jeunes exerçaient des activités nouvelles et variées, apprenaient à être autonomes et indépendants tout en développant leur créativité et des qualités relationnelles et émotionnelles, les faisant se sentir comme tout le monde.

Les centres des monts de Tarare puisaient leur force dans la convivialité, le vivre ensemble et la musique.